L’Afterwork est reporté. Nous vous communiquerons la nouvelle date dans les plus brefs délais.

 

Aujourd’hui la plupart des marchés appuient leur stratégie de croissance sur l’économie servicielle, et le secteur des transports ne fait pas exception !

Pour réussir ce virage et saisir des opportunités de croissance, les entreprises ont besoin de transformer leur outil de production et leurs produits, notamment via les technologies d’industrie 4.0, et tout particulièrement via l’utilisation de l’intelligence artificielle et des systèmes électroniques embarqués.
Pour autant la mise en œuvre de ces technologies souvent réalisée dans un environnement de production contraint (espace disponible, accès à l’énergie) pousse les acteurs à développer et mettre en œuvre des solutions basse consommation ou autonomes en énergie. Ces développements doivent également prendre en compte les contraintes environnementales à venir.

La recherche est active sur le sujet. Les travaux menés ont d’ores et déjà permis de mettre au point des solutions basse, ultra basse consommation, voire autonomes en énergie et même intelligentes, intégrant des modalités de traitement de l’information (IA), et répondant aux problématiques industrielles pour la récolte et le traitement de données sur des cas d’usage industriels.

 

Où en sommes-nous concrètement aujourd’hui sur ces développements ? Dans quels cas concrets est-il pertinent d’envisager la mise en place de capteurs intelligents, basse consommation ou autonomes en énergie ? Quels acteurs peuvent vous accompagner pour une transition vers ces nouvelles technologies ?

 

Rendez-vous le jeudi 31 mars 2022 à partir de 18h au CEA Tech Hauts-de-France pour échanger sur ces questions en compagnie du CITC, du CEA Tech et d’i-Trans et d’ACSIEL !